5 conseils pour choisir votre hébergeur web

choisir votre hébergeur web

Le choix de l’hébergement web est capital pour tous sites web sur le point d’être publiés. En effet, même si vous avez un site avec un design attrayant, il faut qu’il réponde également à certaines exigences des utilisateurs. Parmi ces besoins et attentes, il y a la performance du site web. Et il faut savoir que la vitesse de chargement d’un site web est étroitement liée à la vitesse de connexion des serveurs à internet. Voici donc 5 conseils pour choisir le bon hébergeur web et avoir un site performant. Lire la suite

Les 5 types de cérémonie d’obsèques : rites et pratiques

cérémonie d'obsèques catholique

Si un défunt n’a rien demandé pour ses obsèques, le choix de la cérémonie funéraire appartient aux proches. Ces derniers ont la possibilité d’opter pour l’une des solennités suivantes : civile, catholique, protestante, juive et musulmane. Voici ce qu’il faut savoir sur chaque cérémonie d’obsèques avant de se décider.

La cérémonie civile

Les obsèques civiles ou laïques n’ont aucun ordre établi d’organisation. Cela offre une marge de liberté à la famille quant au déroulement de la cérémonie. Généralement, durant une cérémonie civile, un membre de l’assistance prononce un discours en l’honneur de la personne disparue. Il est aussi d’usage d’émettre des photos, des vidéos ou de la musique que le défunt affectionnait. En outre, les personnes présentes à la cérémonie peuvent laisser un mot à la famille dans un livre d’or.

La cérémonie d’obsèques catholique

Pour une cérémonie catholique, une messe doit obligatoirement précéder l’enterrement ou l’incinération du corps. Le maître de cérémonie est un prêtre. Pendant la messe, les proches prennent la parole pour rendre hommage au défunt. Les chants et les prières durant le culte se décident avec le prêtre. En cas d’inhumation, ce dernier se rend jusqu’au cimetière pour bénir le défunt avant sa mise en bière. La veillée dure 3 jours. Pour une crémation, la tradition catholique interdit la dispersion des cendres.

La cérémonie d’obsèques protestante

Pour les protestants, l’enterrement  ou l’incinération succèdent à un rite au Temple ou au lieu des funérailles. Le pasteur ne dit aucune prière pour que l’âme du défunt repose en paix. A la place, il lit des versets bibliques concernant la résurrection et la vie éternelle. La famille du mort choisit les passages à lire et les cantiques. Elle a le droit de prendre des textes non religieux. Il se peut aussi qu’un proche du défunt conduise la cérémonie à la place du révérend. Dans le cadre d’une inhumation, le pasteur vient avec le cortège funéraire jusqu’au sépulcre où il lit un verset de la Bible et prie. Il n’y a pas de veillée funèbre dans les obsèques protestantes. Au moment de la mise en terre, il est courant que la famille jette une poignée de terre sur le cercueil. En revanche, le dépôt de fleurs est optionnel. Pour l’incinération, la dispersion des cendres est permise.

La cérémonie d’obsèques juive

Pour les juifs, il faut obligatoirement effectuer une toilette purificatrice à la suite du décès. Cette pratique s’effectue suivant un rite extrêmement rigoureux en exprimant des psaumes. Ensuite, commence la veillée funèbre jusqu’à l’enterrement. A ce moment, une bougie reste allumée pour symboliser l’immortalité de l’âme.  La mise en bière se fait dans les 24 heures après la mort. La tête du défunt est posée sur un sac rempli de la terre d’Israël. Pour une cérémonie funéraire juive, il n’y a aucun passage à la Synagogue. Le rabbin officie et fait la prière des morts au cimetière. Les fleurs et les couronnes n’y ont pas autorisées. Le judaïsme est très strict concernant l’inhumation et le deuil. Il ne tolère ni l’incinération, ni le don d’organe.

La cérémonie d’obsèques musulmane

Comme les israélites, les musulmans sont très fermes concernant l’organisation des obsèques. Ils pratiquent également la toilette purificatrice. A la différence que pendant celle-ci, le visage du défunt est tourné en direction de la Mecque. Le corps n’entre pas à la Mosquée. L’enterrement est fait dans les 24 heures après le trépas. L’Imam accompagne le corps jusqu’à la sépulture où il dit une prière funéraire. Les musulmans ont l’habitude d’enterrer leurs morts sans cercueil, mais cet usage est généralement interdit. Il vaut mieux se renseigner auprès des meilleures pompes funèbres pour voir les alternatives possibles. Pour finir, la crémation et le don d’organes sont aussi prohibés pour les musulmans.

Quels sont les éléments nécessaires pour bien décorer son salon ?

Pour bien décorer son salon

Vous avez décidé de redécorer votre salon et vous avez déjà engagé le chantier. Pour cela, vous avez les éléments de base d’un salon. Aussi, vous avez commencé à les placer de sorte que cette pièce soit sobre et aérée. Toutefois, sobre ne signifie pas absence de goût. Au contraire, c’est dans la sobriété qu’on peut mettre toute son originalité et faire en sorte que votre salon vous ressemble. Lire la suite