Comment établir son budget pour une rénovation appartement ?

rénovation appartement budget

Vous vous en doutez : une rénovation appartement, cela à un prix. Alors quand on veut s’y mettre, il faut parfois faire des compromis entre ce qu’on veut vraiment, et notre budget. Et malheureusement, cela n’est pas toujours évident ! Pour éviter toute déception ou mauvaise surprise lors de vos futurs travaux, voici un article pour vous aider à élaborer votre budget en amont. Vous aurez ainsi à quoi vous attendre, et qui sait, vous trouverez même des moyens de faire des économies ! Découvrons cela ensemble.

Comment faire pour calculer le budget de sa rénovation appartement ?

Tout d’abord, la première chose à faire pour évaluer son budget le plus précisément possible c’est de prendre en compte l’étendue des travaux à venir. En effet posez-vous la question : souhaitez-vous réaliser une rénovation appartement complète du sol au plafond ? Ou souhaitez-vous juste moderniser quelques éléments ou pièces ? En fonction de cela, vous allez voir que votre budget ne sera plus du tout le même !

Ensuite, il va falloir que vous vous renseignez sur le prix d’une rénovation appartement au mètre carré. Ainsi, si vous souhaitez passer par un prestataire professionnel, les prix peuvent osciller entre 500 euros à 1500 euros pour le mètre carré en fonction de la taille des travaux… Notez également que ces prix peuvent évoluer en fonction des prestataires sélectionnés; des matériaux souhaités; ainsi que l’ampleur des travaux à réaliser.

Sachez aussi que les prix énoncés ci-dessus concernent surtout la rénovation appartement complète. Vous pouvez ainsi compter environ 300 euros par mètre carré pour une simple modernisation de vos pièces.

Comment puis-je faire des économies ?

Et oui, il est tout à fait possible de faire des économies pour son budget de rénovation appartement. Il suffit simplement de savoir comment s’y prendre et de voir les occasions lorsqu’il y en a.

Tout d’abord, il y aura surement des tâches simples à effectuer. Ainsi, vous n’êtes pas obligé d’embaucher des artisans pour tout faire ! Par exemple, peindre vos murs ne demandent pas beaucoup de compétences, et peut être réalisé simplement. Vous pouvez donc économiser des sous en réalisant vous-mêmes des petites tâches. Certes, cela vous prendre un peu plus de temps, mais au moins vous gagnerez de l’argent, et vous impliquerez dans votre projet.

Sachez également que l’Etat propose de nombreuses aides en termes de rénovation appartement pour la transition énergétique. En effet, il a mis en place depuis 2010 un “éco-prêt” à taux zéro. Ce prêt permet aux particuliers d’emprunter jusqu’à 30 000 euros pour des travaux d’isolation. Attention cependant, ces travaux devront par la suite être réalisés uniquement par une société qui détient le label RGE.

Vous pouvez également bénéficier d’avantages fiscaux. En effet, si vous souhaitez rénover votre appartement vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt. Ainsi, une grande partie de la somme que vous aurez dépensé dans vos travaux seront déduit de vos impôts.

Enfin, pour faire des économies, nous vous conseillons de comparer les différentes offres et prix des prestataires et artisans. Il faudra trouver le juste compromis entre la qualité et le prix demandé pour votre rénovation appartement.

Isoler le sous-sol : pourquoi et à quel prix ?

isoler la cave et sous sol à 1 €

Souvent, les propriétaires ne pensent pas à isoler leur sous-sol, ce qui est une grave erreur et pourrait avoir des conséquences importantes. À savoir que la perte de chaleur dans les sous-sols non isolés atteint jusqu’à 7%. C’est pourquoi, la solution la plus efficace et la plus rentable pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison serait d’isoler correctement cet espace. En plus de réduire les coûts de chauffage, le projet peut augmenter le niveau de confort thermique des pièces situées au-dessus et éviter les problèmes d’humidité. Lire la suite

Tout savoir sur l’extrusion métallique

L’extrusion métallique est un procédé de fabrication pour obtenir des matériaux spécifiques de notre quotidien.

L’extrusion est un procédé de fabrication thermomécanique par lequel un matériel compressé est contraint de traverser une filière ayant la section de la pièce à obtenir. Par ce procédé, on peut obtenir un produit long présentant une section transversale constante sur la longueur de la barre en entier. Lire la suite

Faire une offre d’achat de maison

Vous souhaitez faire une offre d’achat de maison ? Assurez-vous que c’est vraiment la maison que vous souhaitez. Ce n’est pas facile, et souvent impossible, mais cela ne fait pas de mal d’essayer de faire l’un des achats les plus importants de votre vie. Voici quelques points à garder à l’esprit lorsque vous réfléchissez à votre offre. Lire la suite

Les critères à considérer avant d’acheter un matelas

Le choix d’un matelas compte beaucoup pour la qualité de notre sommeil. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de le choisir en fonction de vos besoins personnels. Peut-être avez-vous mal au dos ? Vous aimez dormir sur le côté ou vous êtes allergique à certaines matières ? Découvrez nos conseils pour vous aider dans cette quête de trouver le bon matelas.

 

La fermeté du matelas

La fermeté de votre matelas aura une incidence sur votre sommeil. Le type de fermeté dont vous avez besoin dépend de votre position de sommeil, de votre taille et de votre poids. Nous expliquons ici quel niveau de fermeté convient le mieux à quel type de dormeur.

  • Doux : Les dormeurs latéraux ou ceux qui changent de position pendant la nuit conviennent mieux aux matelas moelleux. En effet, la façon dont vous dormez soulage déjà la pression de votre colonne vertébrale et vous souhaitez que votre matelas épouse la position naturelle de votre corps.
  • Moyen : Idéal pour ceux qui changent de position de sommeil pendant la nuit, car il s’adapte à la position de votre corps tout en offrant un peu plus de soutien.
  • Semi-rigide : C’est ce qu’il y a de mieux pour les personnes qui dorment sur le dos, car vous avez besoin d’un soutien supplémentaire dans le bas du dos, ce qu’offre ce type de fermeté.
  • Rigide : Ce type de matelas est idéal pour ceux qui dorment à l’avant, ont plus de 15 kilos ou souffrent de maux de dos. En effet, il maintiendra votre dos dans une position relativement confortable et stable sans vous permettre de vous enfoncer pendant que vous dormez, ce qui peut provoquer des douleurs au bas du dos.

 

Comment devriez-vous dormir pendant la grossesse ?

Au cours de votre premier trimestre, vous vous sentirez souvent somnolent et voudrez faire une sieste. Il est important que vous obteniez le repos dont vous avez besoin afin de dormir dans la position la plus confortable, y compris à l’avant ou au dos. Au cours du deuxième trimestre, vous sentirez davantage le poids de votre bébé, ce qui peut être inconfortable et exercer une pression supplémentaire sur certaines zones de votre corps. C’est à ce moment qu’un matelas moelleux vous aidera, alors que votre grosse bosse signifie que la position recommandée pour dormir est sur votre côté gauche, car dormir sur le dos entraînera votre bosse contre un vaisseau sanguin principal, ce qui peut vous rendre faible.

Pendant le troisième trimestre, le bas du dos peut être une source de douleur, car il supporte le poids croissant de votre bébé. Pour faciliter cela, continuez à dormir sur le côté gauche et avec un oreiller sous la tête, entre les genoux et sous et autour de la bosse, pour soulager l’inconfort et soulager les muscles et les hanches. Nous avons également examiné les oreillers de grossesse pour aider les futures mamans à dormir. Pour choisir votre matelas, naviguez sur allomatelas.

 

Comment améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison ?

Il y va du confort et de la convivialité de votre maison. IL faut penser à l’amélioration de la qualité air intérieur. Heureusement, quelques spécialistes se proposent de vous aider en ce sens, vous proposant à la fois des solutions modiques et faciles à mettre en place.

Humidité et qualité air intérieur : quel rapport ?

Selon les recherches, le taux d’humidité et les canalisations bouchés pourrait impacter sur la qualité air intérieur de votre maison. C’est donc la première étape vers un aménagement plus agréable et vers des factures de consommation d’énergies moins chères.

  • Une humidité de 70 % au maximum

Pour une qualité air intérieur optimale, sachez que vous devez avoir un taux d’humidité de 70 % au maximum et de 40 % au minimum. Pour ce faire, vous devez avoir une température ambiante de 16 à 21 °C environ dans chaque pièce de la maison.

Quelques experts peuvent vous aider à évaluer le taux d’humidité de vos pièces à vivre. Il faudra notamment un appareil spécifique pour ce faire.

  • Comment améliorer le taux d’humidité de la maison ?

Si le taux d’humidité de votre intérieur ne convient pas aux normes, il existe différentes solutions afin de pallier à ce genre de problème. Entre autres, vous devez changer quelques-unes de vos habitudes. Par exemple, il faudra une bonne aération des pièces humides comme la douche ou la cuisine. En outre, vous devez savoir réguler l’utilisation de votre système de chauffage surtout d’appoint. Contrairement aux idées reçues, le laisser en permanence pourrait rendre l’air plus sec et donc impacter sur l’environnement intérieur de votre maison.

  • Les appareils high-tech pour lutter efficacement contre l’humidité de la pièce : bonne ou mauvaise idée ?

Il existe également quelques appareils qui permettent de traiter efficacement contre l’humidité dans les pièces à vivre de la maison. Ils coutent en moyenne quelques centaines d’euros, du moins pour les accessoires haut de gamme. Ils traitent l’air ambiant et dépolluent, ce qui peut aider à améliorer le confort de chaque pièce. Mais certains peuvent le rendre un peu trop sec. Ce peut être une bonne idée si vous sachez choisir la marque et le modèle. Il faudra entre autres prendre en compte la performance et la zone de couverture desdits appareils pour ce faire.

Aération à la place d’un système de ventilation mécanique

Pour améliorer la qualité air intérieur de votre maison, vous n’avez pas besoin de ventilation mécanique comme c’est le cas dans les grands immeubles et les locaux des grandes entreprises. Ce ne sont que des travaux superflus.

  • Ouvrir les fenêtres 2 fois par jour

Il n’y a rien de tel que d’aérer la pièce pour lutter contre l’humidité et la sècheresse dans votre maison. En moyenne, vous devez ouvrir les fenêtres 2 fois par jour, et ce, pendant 15 minutes par jour. Cela évitera aussi la propagation des moisissures. Le mieux est de profiter de l’air pur du matin pour faire entrer de l’air neuf dans vos différentes pièces.

Cette technique a déjà fait ses preuves. Cependant, pour un résultat optimal, pour les chambres et espaces les plus utilisés, il faudra aérer davantage. Il en sera de même dans les pièces humides comme les salles d’eau ou les cuisines.

  • Un système de ventilation simple

Un système de ventilation simple pourrait aussi aider à optimiser la qualité air intérieur. Pas la peine d’investir dans une ventilation mécanique. Il suffit d’une ventilation simple flux avec un air neuf entrants par le plafond et un air vicié extrait par les sanitaires.

L’installation de ce gendre de système de ventilation est à laisser à la prérogative des experts. Ils vous proposeront des solutions adaptées notamment à votre budget, mais aussi au style général de l’aménagement de votre intérieur.

  • Entretenir les filtres et les systèmes de ventilation

Attention, toutefois, installer des systèmes de filtration et de ventilation d’air implique des travaux d’entretien. Encore une fois, quelques entreprises spécialisées en la matière peuvent vous aider. Ce peut être pour le nettoyage et/ou l’enlèvement de la poussière dans les canaux.  Ce peut également être pour le remplacement des filtres, voire la réparation de pannes éventuelles. Bien évidemment, le devis changera en conséquence.

Réaménager votre intérieur pour moins de pollution

La qualité air intérieur de votre maison peut varier en fonction des accessoires d’aménagements que vous utilisez. Focus.

  • Des revêtements de sol aux normes

Contrairement aux idées reçues, le choix de vos revêtements de sol ne doit pas prendre uniquement en compte les questions de design et d’esthétisme. En effet, ces derniers peuvent être polluants et impacter donc sur l’ambiance et la convivialité de votre intérieur.

Il existe des normes que les grandes marques doivent actuellement respecter pour la fabrication de ces revêtements. Il en est de même pour les accessoires d’habillement des murs : peintures et autres. Pour garantir la sécurité de votre maison, se fier uniquement aux grandes entreprises est de mise.

  • Des mobiliers polluants : c’est possible

Par ailleurs, vous devez également vous attarder davantage sur le choix de vos mobiliers. Certains peuvent entrainer davantage de pollution dans vos chambres ou vos pièces à vivres. Ils peuvent contenir en effet des polluants chimiques comme le CO ou Monoxyde de Carbonne, le COV ou Composé organique volatils, du plomb, de l’amiante ou des gaz radioactifs, etc. Selon les sondages, ils n’entraineraient pas moins de 20 000 décès par an.

Certes, les bougies parfumées et autres accessoires de ce genre peuvent aider à habiller votre intérieur et pour la convivialité des lieux. Néanmoins, ces derniers peuvent également présenter des risques pour la qualité de l’air de votre domicile. Il importe de le noter.

  • Focus sur vos produits de nettoyage

Enfin, pour optimiser la qualité air intérieur, changer quelque peu vos habitudes. Choisissez des produits de nettoyage sûr et biologique. Lisez attentivement les notices d’utilisation. Parfois, ce sont ces mêmes produits que vous utilisez pour bien entretenir votre intérieur qui sont la source de la pollution de la pièce.

Quel type d’éclairage choisir pour sa nouvelle maison ?

Si vous avez envie d’avoir la plus belle maison de votre village ou de votre quartier, ne vous inquiétez pas, avec la rénovation, vous pourrez relooker rapidement votre habitation. C’est un travail déjà proposé à tous les propriétaires qui ont envie d’avoir un logement moderne et qui se démarque des autres. En ce moment, de nombreuses possibilités sont déjà proposées aux propriétaires. Par exemple, au niveau de l’éclairage, l’utilisation du LED est la plus convoitée. Il s’agit d’une source de lumière moderne qui est à la fois économique, écologique est décorative. Que vous aviez envie de mettre en valeur certaines pièces dans votre maison, ou que vous souhaitez simplement installer une source de lumière authentique à l’extérieur de votre habitation, vous pourrez opter pour le ruban LED.

En quoi la lumière LED est-elle meilleure ?

C’est une question que tout le monde se pose lorsqu’il s’agit d’acheter un nouveau matériel qui suit l’évolution de la technologie moderne. Quels sont les avantages ? Et comment en installer chez soi ? Pour commencer, il faut reconnaitre que l’utilisation de l’ampoule LED est la plus avantageuse. Avec cette source de lumière chez vous, vous aurez la possibilité de réduire jusqu’à plus de 50 % la consommation d’énergie. De plus, que vous en mettiez dans le salon, dans la cuisine ou dans la chambre, il n’y a aucun souci. Selon les avis des experts dans le domaine, il faut simplement savoir choisir le modèle adapté à ses besoins. En réalité, les modèles vendus sur le marché sont diversifiés. Le plus idéal est d’opter pour une création qui intègre la technologie avancée. Par exemple, l’ampoule LED équipée d’un détecteur de mouvement est la plus simple à utiliser. Comme principal avantage, avec cette source de lumière, vous n’aurez plus à rechercher l’interrupteur pour l’allumer. Elle s’allume directement dès qu’un individu ou un animal passe dans les lieux. Sur le site www.ampouleled.com, vous en apprendre plus sur l’utilisation d’une ampoule LED équipée d’un détecteur de mouvement.

Notons que tous les jours, des modèles encore plus évolués et plus modernes sont proposés par les experts. Vous pourrez choisir celui qui vous convient le mieux. Il vous est également possible de demander l’avis d’un spécialiste en déco maison. Mais il est toujours préférable d’essayer de choisir soi-même et de réaliser la mise en place en suivant les indications sur la notice.

Quel type d’éclairage faut-il installer dans toutes les pièces ?

Vous avez le choix entre de nombreux éclairages modernes. Mais tout ne dépend que de vous et de vos besoins. Dans la plupart des cas, les propriétaires choisissent le modèle de l’éclairage selon la fonction de la pièce. Pour la salle de séjour, il est plus pratique d’opter pour un éclairage LED que vous pourriez installer sur le plafond. Le but est d’avoir un espace unique et moderne. Dans la salle de bains ou la  cuisine, les suspensions sont les plus conseillées. Quoi qu’il en soit, ayez toujours l’habitude de demander l’avis de votre vendeur. Il connait certainement le modèle le plus adapté à vos exigences.

Ruban LED : utiliser et installer avec brio

Vous voulez savoir comment fonctionne votre ampoule LED sont trop de difficulté ? Savoir comment l’utiliser ? Comment l’installer ? Voici quelques astuces vraiment utiles pour réussir à installer et utiliser votre ruban LED avec Brio.

Au moment d’installer votre ruban

Tout d’abord, vous devriez commencer a collé votre ruban. Comment le coller ? C’est tout simple! Commencez par nettoyer l’emplacement sur lequel vous désirez le placer en le d’époussetant et en le dégraissant. Il faut retirer la protection de la bande adhésive en douceur. Puis collez le à “l’endroit” que vous venez de nettoyer, c’est comme un jeu d’enfant. Cependant dû à certains défauts de fabrication ou d’installation, le vôtre risque de se décoller, il est vraiment plus assuré d’avoir un bon fournisseur de ruban LED, cliquez ici. Autre petite astuces, avant votre achat soyez méticuleux : vérifier au dos de l’autocollant pour savoir sa spécificité, car chaque ruban est différent par exemple la marque 3M supportent et résistent a beaucoup de facteur à savoir: l’aluminium, le zinc, aux ultra-violets, le polychlorure de vinyle (PVC) et surtout à l’humidité.

Si le vôtre se décolle malgré cela, voici quelques astuces utiles. Utilisé de la colle néoprène avec une capacité adhésive élevée et surtout résistant à l’humidité une couche mince suffit, vous pouvez aussi utiliser l’adhésif double face cela pourrait résoudre le décollement. Si votre choix d’installation ce fait sur une surface plane, la bande Velcro est à conseiller pour équilibrer votre ruban et si votre bande se trouve sur un support ferreux, la bande magnétique avec ou sans dos autocollant fera l’affaire. N’oubliez pas le plus important, la poussière, l’utilisation d’un profilé d’aluminium permettra une bonne turbulence de la chaleur du ruban et le protégera de la poussière.

Au moment de l’utiliser 

En même temps que l’installation, il est nécessaire d’avoir des outils et diverses techniques et astuces pour savoir user avec efficacité de votre bande. L’ajustement, afin de pouvoir ajuster avec précision votre ruban et avoir la longueur souhaitée, il faut bien référer l’endroit exact à couper, c’est-à-dire repérer le trait de coupe entre les plots cuivrés. Puis utiliser tout simplement une paire de ciseaux et couper, un vrai jeu d’enfant, n’oubliez pas une petite touche de raccordement vue que vous n’user pas de toute la longueur luminaire et n’ayez aucune crainte, car les parties que vous venez de couper se recolleront électriquement.

Essayer aussi de le souder pour une bonne solidité ou si vous voulez ajouter un câble électrique veuillez à utiliser de bons outils. Afin d’éviter toutes brûlures, etc. Les installations se font parfois sur des supports ferreux par exemple un appareil ménagé, une carrosserie, etc. Dans ce cas un type de bande magnétique : la bande magnétique orient est idéal pour éviter toute dégradation de votre luminaire et en même temps protège votre support lors de la pose ou l’enlèvement.

Comment se protéger des effractions de porte ?

En métropole, on enregistre plus d’effraction que dans les contrées plus éloignées de la ville. Et ce sont les maisons qui sont équipées d’une porte ou d’une serrure de mauvaise qualité qui sont les principales victimes. Et comme les cambrioleurs s’attaquent principalement à la porte, il convient donc de se protéger en les renforçant. Dans cet article, on vous invite à découvrir les méthodes utilisées par les cambrioleurs pour entrer par effraction dans un domicile et les meilleurs moyens de les anticiper.

Les méthodes d’effraction utilisées par les cambrioleurs

Il existe toute une panoplie de techniques utilisées par les malfaiteurs pour ouvrir une porte d’entrée. Des méthodes plus douces comme le crochetage de la serrure de la porte aux méthodes plus fortes comme la démolition, ces derniers ont plus d’un tour dans leur sac. On vous propose de découvrir comment les malfaiteurs procèdent voir à quel point il peut devenir dangereux de négliger la sécurité de votre porte.

         Les effractions du cylindre

On peut dire que les cambrioleurs sont eux aussi des experts en serrurerie. Parmi les techniques qu’ils préconisent, on peut citer l’arrachage du cylindre. En effet, certaines portes sont équipées de cylindres dépassant légèrement sur l’extérieur. De ce fait, le cambrioleur va attraper le cylindre et la tourner de force avec l’aide d’un outil jusqu’à ce qu’il se brise ou qu’il soit arraché de la porte. Ensuite, il ne lui reste plus qu’à faire glisser un crochet dans la serrure pour que celle-ci s’ouvre.

D’ailleurs, même si une porte d’entrée est équipée d’une serrure multipoints. Cela n’empêche pas un malfrat de crocheter une serrure en la fracturant avec l’aide d’une pince ou d’un outil avec lequel il pourra le faire. Et comme le cylindre européen équipe la plupart des maisons en Ile-de-France. On peut estimer que personne n’est réellement à l’abri de cette technique d’effraction courante.

Mais ce n’est pas la seule technique utilisée par les cambrioleurs pour s’attaquer au cylindre d’une porte. D’autres peuvent effectuer une effraction de cylindre en utilisant d’autres outils comme une perceuse ou une scie. En effet, il est possible d’ouvrir une serrure en perçant ou en sciant le cylindre.

Heureusement, bien qu’un cambrioleur puisse utiliser plusieurs techniques pour s’attaquer à un cylindre d’une serrure. Il est possible de mieux se protéger en changeant la sécurité de sa porte. Pour ce faire, on a donc le choix de remplacer le cylindre de sa serrure par un modèle qui protège mieux des effractions. Ou changer significativement de serrure et opter pour les modèles certifiés A2P. Si vous êtes décidé à prendre cette initiative, vous pouvez contacter un serrurier dans le 75 pour améliorer votre serrure en Ile-de-France. En remarquant votre cylindre de porte plus solide, cela dissuadera un cambrioleur de s’attaquer à votre domicile.

         Les effractions de points de verrouillage

Une autre méthode utilisée par les malfaiteurs pour s’attaquer à une porte c’est de s’attaquer aux points de verrouillages. En effet, une porte peut être ouverte par effraction si on brise directement la serrure de cette dernière. Dans un premier cas, un cambrioleur peut utiliser un pied-de-biche pour éjecter la serrure d’une porte en bois assez fragile. Dans un second cas, il peut s’attaquer au bois battant de la porte avec l’aide du même objet ou d’un autre qui soit similaire.

Ainsi, dans ce cas d’effraction, il est possible de remarquer une gâche arrachée ou éclatée. Un montant en bois abimé ou encore la serrure et le verrou du bois qui ont été arrachés de la porte.

Comme solutions, vous pouvez opter pour l’installation d’une serrure de porte multipoint mais qui soit encastrée. Il est également possible d’appliquer une serrure multipoint qui soit certifiée A2P à deux étoiles ou plus pour davantage de solidité de son accès de maison. En outre, vous pouvez également faire installer des gâches ou des cornières antipinces ou opter pour un blindage de porte. Pour en savoir plus concernant l’installation de nouveaux matériels de sécurité de porte. Vous pouvez faire appel à un serrurier dans le 75 pour l’amélioration de la serrure de votre porte. De la sorte, vous pourrez quitter votre domicile en toute sérénité grâce à une sécurité de prote renforcée.

         Les effractions des paumelles

Les paumelles de vos portes ne sont pas non plus à l’abri car elles peuvent constituer de réels points faibles pour vos portes. En effet, quand le cambrioleur remarque que vos serrures sont très solides. Celui-ci pensera directement à s’attaquer aux autres éléments plus fragiles de votre porte comme les paumelles. Par ailleurs, même si les paumelles d’une porte sont renforcées, ce n’est que peine perdue s’il elles sont fragiles.

Comme solution, il reste judicieux de faire installateur des cornières antipinces. Vous pouvez également faire poser une cornière de pivotement munie de 4 paumelles soudes. Mais vous pouvez opter pour une solution plus simple en choisissant de faire poser 2 ou 3 barres de sécurité transversale en outre des serrures. Comme cette technique touche beaucoup l’esthétique de la porte, on la recommande surtout pour les portes de service.

         Les trous d’hommes

Cette solution est la plus impressionnante de tous. Elle consiste tout simplement à faire un trou suffisamment grand dans la porte pour pouvoir entrer à l’intérieur. Le cambrioleur pourra alors entrer à l’intérieur de la porte à travers le chemin frayé. Et le pire c’est lorsque ce dernier trouve les doubles de vos clés l’intérieur de votre maison et qu’il les utilise pour ouvrir la porte et sortir vos meubles. Si donc la porte de votre domicile est assez fragile, il vous faut effectuer des travaux de renforcement au plus vite.

La meilleure solution que vous pouvez opter c’est de faire installer un blindage sur votre porte. Qu’il s’agisse d’un blindage plat, pivot ou d’un super blindage. Un bloc-porte blindé peut également faire l’affaire. N’hésitez pas à faire appel à un serrurier de votre région pour blinder votre porte. Pour la région parisienne, vous pouvez contacter un serrurier dans le 75 pour entamer les travaux.

Le dépannage suite à une effraction

Mais dans le cas où vous vous êtes fait surprendre par une effraction. Vous pouvez faire réparer votre serrure en faisant appel à un professionnel. Un serrurier peut se déplacer même en cas d’urgence pour effectuer un diagnostic des dégâts et procéder à une réparation d’urgence. Si vous vous trouvez dans ce cas, faites appel à un serrurier dans le 75 . Effectuez un devis gratuit pour l’intervention que vous souhaitiez bénéficier.