Secteur bancaire : comment éviter les cyberattaques

banques-cyber-attaque

Avec la création du numérique, de nouveaux dangers sont apparus. Certes, le tout digital est pratique et facilite notre quotidien mais il n’est pas sans risque. Pour nous, particuliers, les risques sont moindres. Mais qu’en est-il des entreprises et institutions ?

Le secteur bancaire dans l’ère digitale

A l’ère du tout digital, même les institutions les plus traditionnelles comme les banques sont en train de vivre une réelle révolution digitale. Face à ces avancées technologiques, elles doivent effectivement repenser toute leur façon de faire et mettent en place de plus en plus de services et d’offres digitales pour correspondre à l’ère dans laquelle nous nous trouvons.

 

Les cyberattaques sur le secteur bancaire

Cependant, depuis les débuts du web, de nouveaux actes malveillant sont apparus et nous sommes témoins d’attaques d’un nouveau genre : les cyberattaques. Les banques françaises telles que le Crédit Agricole, la Société Générale etc, sont notamment vulnérables mais des moyens sont mis en places les éviter.

Cyberattaque, qu’est-ce c’est ? C’est l’acte de piratage informatique sur Internet. Le gouvernement a d’ailleurs mis en place une définition bien précise :

« Une cyber-attaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminalité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage. »

Pour la petite anecdote, le pirate informatique le plus connu, Kevin Mitnick s’est reconverti et a mis à profit toutes ses connaissances en piratage et est ainsi devenu consultant en sécurité informatique dans les années 2000.

Les banques sont inévitablement elles aussi victimes de ces attaques et tentatives de piratage mais il faut savoir qu’elles sont aussi les mieux outillées en matière de cybersécurité.

 

Comment éviter ces cyberattaques

Afin d’éviter une cyberattaque, le meilleur moyen est de se préparer à toutes les éventualités. C’est pourquoi certaines simulations de cyberattaques peuvent être organisées. L’objectif ? Connaître les premiers gestes efficaces pour faire face à cette attaque.

C’est en tout cas un des points vu au G7 en Mai dernier. En effet, la directrice générale de la stabilité financière à la Banque de France avait alors  expliqué qu’une simulation aurait lieu en Juin 2019 dans plusieurs pays à la fois dans le cadre du G7. Cette simulation consisterait à « infecter un composant technique largement utilisé ».

Savoir prévenir les attaques

Afin de limiter les dégâts, quelques méthodes simples peuvent être mises en place comme par exemple mettre en œuvre une stratégie de sécurité des courriels. En effet, grand nombre de piratage passe par les emails frauduleux et leur ouverture. Afin de détecter ces emails, des protections avancées contre les menaces se développent et permettent de reconnaître les fausses adresses d’expéditeur. Un autre conseil est également de sauvegarder très fréquemment afin de limiter une potentielle perte de données.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *