Conseils pour un motocyclisme sûr en France

Les Français aiment faire les choses différemment et il existe une série de lois de sécurité strictes qui régissent ce que les pilotes en kit portent, ainsi que la façon dont ils conduisent le vélo lui-même.

La sécurité à moto en France

Voici les meilleurs conseils  pour un motocyclisme sûr en France. C’est peut-être évident, mais rappelez-vous la conduite des Français du “mauvais” côté de la route. C’est-à-dire qu’ils conduisent sur le côté droit de la route. Il est facile d’oublier si vous êtes fatigué ou si vous n’avez pas vu un autre véhicule depuis un certain temps sur une route de campagne et que vous passez en pilote automatique. Alors rappelez-vous, le mal est bien dans ce cas.

Porter un gilet ou une veste fluorescente

Les motocyclistes et leurs passagers doivent porter chacun un gilet ou une veste fluorescente lorsqu’ils voyagent en France en vertu des lois introduites. Si vous êtes arrêté et que vous n’avez pas de salut, vous risquez une amende sur place de 11e. Si vous êtes pris sur le bord de la route sans un hi viz que l’amende pourrait s’élever à 135 €.

Se frayer un chemin dans les embouteillages est interdit

Se frayer un chemin dans les embouteillages est peut-être devenu un mode de vie dans des villes congestionnées  dans d’autres pays, mais c’est interdit en France. Donc pas de tissage entre les voitures si vous êtes coincé sur le pénible et pénible périphérique parisien. Vous devez afficher un autocollant ou une plaque GB aussi près que possible de la plaque d’immatriculation à l’arrière de votre vélo. Les lois françaises sur l’alcool au volant sont strictes. La limite d’alcoolémie est de 50 mg, comparativement à 80 mg ici, de sorte qu’un seul grand verre de vin ou une pinte de bière pourrait vous mettre plus. La loi exige également que vous ayez sur vous un alcootest – c’est une bonne idée de toujours en avoir un de rechange.

Utiliser les phares de croisement

Apportez un jeu d’ampoules de rechange et assurez-vous de savoir comment les installer. Vous devez utiliser les phares de croisement en tout temps et, bien que vous n’ayez plus à vous soucier de les teinter en jaune, vous devrez ajuster le faisceau pour qu’il n’éblouisse pas les véhicules venant en sens inverse, que ce soit avec du ruban adhésif ou un couvercle de convertisseur.

Vous devrez avoir sur vous les documents nécessaires

Vous devrez avoir sur vous les documents suivants, sinon vous risquez une amende pour chaque pièce que vous laissez à la maison : Document d’immatriculation, certificat d’assurance, passeport, permis de conduire pour moto et, si vous avez emprunté le vélo, une lettre d’autorisation du propriétaire.

Les détecteurs radar sont un grand non-non-non pour la police française de l’automobile. Si vous êtes trouvé avec un radar actif – souvent le réglage standard sur les systèmes de navigation par satellite acheté- vous pourriez être banni pendant un an. Sur-le-champ. Vous pouvez éteindre le radar dans les réglages de l’appareil et vous fixer une forme de rappel numérique, comme sur votre téléphone, pour vous en assurer.

Les excès de vitesse

Les polices de la circulation sont également très chauds sur les excès de vitesse. Les amendes sur place peuvent s’élever à plusieurs centaines d’euros et, si vous ne pouvez pas payer, la police peut confisquer votre vélo jusqu’à ce que vous crachiez. Les limitations de vitesse sont, sauf indication contraire, les suivantes : 31mph (50kmh) en agglomération ; 55mph (90kmh) dans les autres zones ; 80mph (130kmh) sur les routes à deux voies ; il y a également une limitation de vitesse minimale de 49mph (80kmh) sur autoroute.

Autres petites règles à retenir :

Les panneaux stop signifient vraiment stop, et les ronds-points en France fonctionnent exactement de la même manière qu’ici, mais à l’envers. Alors, cédez le passage à la circulation sur votre gauche en entrant, pas sur votre droite.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *