Isolation des combles : des travaux nécessaires à faire

Les travaux économie d’énergie est une activité de  rénovation pour éviter le gaspillage d’énergie. Cette initiative est très sollicitée et très recommandée car elle permet l’amélioration de la performance énergétique de la localité, toute en valorisant le confort et le patrimoine. Comme la toiture, il est impératif aussi d’isoler les combles. C’est une solution à long terme pour éviter la déperdition thermique de la maison.

Notions de comble perdu et les bénéfices d’isolation

Un comble se trouve dans la partie supérieure de la maison entre le plafond et le toit. C’est un volume qui peut être habité avec un peu d’aménagement. Mais à cause de son hauteur très petite, c’est difficile à accéder et le meilleur moyen est de l’isoler complètement. L’isolation combles perdu est néanmoins très important pour avoir un confort thermique durant toutes les saisons et réaliser des économies d’énergie.

Il est important d’isoler ses combles pour réduire la déperdition de chaleur dans la toiture.L’isolation en étant une étape incontournable permet donc de conditionner la performance des systèmes de chauffage, le bon fonctionnement des appareils de ventilation et une meilleure étanchéité des bâtiments.

Les principales raisons d’isoler les combles 

Un comble non isolé provoque  une perte de chaleur de la maison et aura une conséquence directe sur la facture de chauffage. Il est donc essentiel de prendre une initiative pour limiter les dépenses en énergie car une bonne performance d’isolation permet de limiter les besoins en énergie de chauffage ou le refroidissement de l’air à l’intérieur de l’habitation. En effet, une isolation des combles apporte une stabilité thermique pour équilibrer la température dans la maison. D’après les spécialistes, 30% de déperdition de la chaleur est dû à une mauvaise isolation des combles ou à un pont thermique mal entrepris. Il est nécessaire dans ce cas d’assurer une bonne isolation des combles pour apporter une bonne condition environnementale à la localité. Ce type d’isolation est d’ailleurs nécessaire pour régulariser la température à l’intérieur de l’habitation et  pour bénéficier d’un confort thermique sans précèdent ni échange de flux d’air.

Par ailleurs, l’isolation des combles doit être une priorité dans une rénovation ou construction car elle permet de limiter les fuites de chaleur en hiver et limite l’échauffement de l’air intérieur en été. Elle est ainsi indispensable quel que soit la saison et elle contribue à l’hygiène et au confort des personnes habitant le logement.

 

Les différentes techniques d’isolation thermique des combles

Pour réduire la déperdition de l’air chaud de l’intérieur de l’habitation, on doit cloisonner toutes les trous susceptibles de faire échapper la chaleur.

Les techniques d’isolation des combles se font soit par l’intérieur soit par l’extérieur. La première méthode consiste à poser des matériaux isolants dans les combles. Elle a l’avantage d’être simple à réaliser et apporte une meilleure conservation thermique tout en diminuant le volume de la toiture. Il suffit de placer et poser les isolants thermiques choisis sur le plancher et le tour est joué. Pour isoler les combles, les laines minérales sont les plus faciles à utiliser. Ces matériaux sont fournis en rouleaux ou sous forme de flocons. Pour une meilleure isolation, le particulier peut aussi opter pour des produits synthétiques, des laines végétales ou animales et des isolants minces. Ces isolants synthétiques offrent une meilleure isolation thermique surtout en termes de bouchage de pont thermique. Ces produits plastiques sont étanches et imperméable. Ils ne laissent aucun souffle d’air sortir des combles.Pour le polystyrène et le polyuréthane, il est recommandé de choisir le produit en VMC pour plus de résistance à l’humidité.

En outre, en ce qui concerne l’isolation par l’extérieur, elle concerne plus les travaux de construction. Elle offre un recouvrement étanche autour du bâtiment et bénéficie d’une durabilité d’isolation. Cette technique est une isolation complète où tous les isolants sont placés sur la toiture et après cela, les tuiles ou les ardoises sont installés au-dessus. On utilise souvent des plaques pour une isolation des combles. Ce genre de méthode offre plus d’espace à l’intérieur des combles. C’est la meilleure isolation thermique pour les combles aménagés.

Ici, le particulier peut utiliser des isolants comme les panneaux de polystyrènes extrudés ou les panneaux doublés de laine de verre. Seulement, avant de choisir l’isolant, il est important de prendre en compte l’épaisseur de l’isolant en rapport à l’isolation thermique recherchée, la taille et le type d’isolant et la finition du parement intérieur.

Isolation des combles : des travaux qui nécessitent de faire appel à des professionnels

L’isolation des combles sont des travaux qui exigent un savoir-faire des spécialistes car elle est assez compliquée à réaliser sans outils et sans matériaux. L’intervention d’un professionnel est égalementsouhaitée pour éviter toutes éventualités. Les risques d’effondrement, l’endommagement de la charpente et même du toit sont grandes si on se trompe dans la réalisation d’une isolation des combles.

Poser l’isolation combles est une opération délicate qui exige de l’expérience et de la précision sauf pour la pose d’un rouleau d’isolant sur le plancher des combles. Les autres installations d’isolant sont plus difficiles à réaliser comme le versement des mousses de polyuréthane, l’installation des plaques d’isolant sur la façade des combles,… C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter de passer par un installateur professionnel.

L’objectif de la pose d’un isolant dans les combles est de créer une membrane étanche qui empêche le passage de la chaleur. Ainsi, il est important aussi de bien choisir cet isolant. Il existe sur le marché de nombreux matériaux qui peuvent être utilisés afin d’isoler les combles, constitués chacun de caractéristiques techniques très spécifiques. On peut citer entre autres la laine de roche, le polystyrène, les laines végétales,…

Les prêts et aides financiers des travaux d’isolation de combles

Le coût onéreux des travaux d’isolation des combles est un facteur limitant et se présente comme la principale raison du non engagement du particulier à isoler ses combles. Ainsi, pour inciter tous les propriétaires de maison, l’Etat octroi des aides financières afin qu’ils puissent contribuer à l’économie d’énergie. Ces aides sont par exemple le Crédit d’Impôt Développement Durable ou CIDD. Ce dernier est un dispositif fiscal qui permet d’agir directement de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses investies dans les travaux de rénovation. Cet avantage fiscal n’est attribué qu’au particulier envisageant d’améliorer sa performance énergétique. Il doit être propriétaire ou locataire du logement dont la construction a été achevée depuis 2 ans. Pour que le demandeur d’aide soit éligible au CIDD, les travaux d’isolation thermique doivent être réalisés par l’entreprise qui a fourni les matériaux pour l’isolation des combles. Cette entreprise devra également être reconnue garant de l’environnement(RGE) afin que son client bénéficie de cette aide de l’Etat.

Ensuite, il existe l’Eco-prêt à taux zéro qui ne peuvent être accessible que dans le cadre d’amélioration énergétique du logement. Les conditions pour obtenir cette aide sont de réaliser les travaux au plus tard deux ans après l’obtention du crédit. Il faut aussi qu’ils soient effectués par des professionnels. Enfin, il est possible également d’obtenir une prime d’économie d’énergie liée aux Certificats d’Economies d’Energie. Cette prime provient de tous les fournisseurs d’énergie et peut être une aide précieuse pour financer une partie des travaux d’isolation thermique. Il faut seulement respecter quelques condition d’éligibilité à savoir la résistance thermique doit être supérieure ou égale à 5m².K/W et les matériaux isolants doivent être des matériaux de qualité.

 

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.