La téléassistance mobile : quels systèmes choisir pour assurer la sécurité des seniors ?

téléassistance

Avec l’évolution des nouvelles technologies, les systèmes d’assistance deviennent de plus en plus performants. Et avec elles, les offres de téléassistance se développent et se diversifient de plus en plus. De ce fait la téléassistance mobile a la côte dans le domaine du maintien à domicile. Il faut dire que ce dispositif répond clairement aux besoins d’autonomie et de liberté des seniors. Pourtant beaucoup de personnes ignorent encore les avantages et le fonctionnement de celui-ci. Or, il existe des systèmes au choix en fonction des besoins de chacun. Voici donc les informations utiles sur le sujet.

La téléassistance mobile : les bonnes raisons de l’adopter ?

Les seniors ont actuellement l’opportunité d’utiliser le service de téléassistance. Il s’agit d’un système innovant qui leur permet de rester en toute sécurité à leur domicile, de préserver leur santé en tout temps en cas de chutes et autres éventuels accidents domestiques. Le dispositif leur évite également l’isolement sachant qu’ils peuvent effectuer des appels vidéo et envois de message à leur famille et leur entourage. Certes, les équipements traditionnels de téléassistance sont efficaces, mais avec l’évolution de ce secteur, d’autres services supplémentaires ont fait leur apparition.

C’est le cas de la téléassistance mobile qui offre notamment de nombreux avantages. Ce dispositif est réellement efficace pour protéger les seniors à leur domicile et même à l’extérieur, qu’ils soient en perte d’autonomie ou actifs. Pour ce faire, il faudra opter pour l’un des systèmes technologiques proposés.

La téléassistance active mobile et la téléassistance par géolocalisation : laquelle choisir ?

La téléassistance mobile propose actuellement des systèmes tels que la téléassistance active mobile et la téléassistance par géolocalisation. Il faut dire que chacun dispose de ses caractéristiques propres et ses avantages. Il est donc conseillé de bien s’informer pour avoir plus de détails les concernant.

Pourquoi se tourner vers la téléassistance par géolocalisation ?

La téléassistance par GPS a la capacité de fonctionner même hors du domicile de la personne âgée. En cas d’incident, l’alarme peut se déclencher et alerter les personnes contactées qui vont recevoir à leur tour les coordonnées géographiques de l’endroit où se trouve la personne en difficulté.

Généralement, ce système se présente sous diverses formes. On retrouve notamment le traceur qui est particulièrement utilisé par les proches de la personne âgée. Ce sera la clé pour localiser par GPS l’endroit où se situe le senior. À partir d’un envoi simple d’un SMS, il est possible d’obtenir en temps réel les coordonnées géographiques.

Mais il y a également ce qu’on appelle la balise. Celle-ci dispose à peu près du même fonctionnement que le traceur, mais en plus, il est possible d’avoir un visuel via une carte, la position et l’adresse exacte de la personne à protéger. En plus, il est possible d’avoir les horaires de position de cette personne incluant la vitesse de déplacement de celle-ci et même la détection de chutes. Cependant, sans port de bracelet ou de quelconque équipement similaire, en cas de bugs du système, les choses peuvent se compliquer. De ce fait, il vaut mieux choisir cette option pour les personnes âgées actives.

La téléassistance active mobile : c’est quoi ?

Ce type de système est très peu connu. Or, il a la capacité de préserver la sécurité des personnes en perte d’autonomie. Là encore, tout comme le système classique, les avantages sont nombreux, mais il ne demande aucun port d’un bracelet ni d’une montre. Or, la téléassistance active mobile est en mesure de détecter les éventuelles chutes, les accidents domestiques et même les intrusions.

Pour que le système puisse s’activer, il est nécessaire d’intégrer des capteurs sur des prises téléphoniques ou des prises EDF. Les capteurs sont dotés de systèmes infrarouges qui sont capables de détecter les mouvements. Généralement, il est possible d’en équiper le logement de la personne concernée pour qu’elle soit totalement sécurisée en tout temps. D’un côté, une application spécialisée à la téléassistance est à disposition pour suivre quotidiennement le senior. Ce dernier n’aura donc pas besoin de déclencher l’alarme pour prévenir en cas de problèmes.

La téléassistance mobile est réellement avantageuse pour la préservation de la sécurité des seniors. Mais l’idéal serait de l’associer aux pratiques classiques, afin de bénéficier d’un service encore plus efficace.

La téléassistance mobile : à quel prix ? Et quelles éventuelles aides ?

De nos jours, la téléassistance mobile est la solution qui soit pour répondre aux besoins d’autonomie et d’indépendance des personnes âgées au quotidien et pour être en mesure d’alerter en cas de problèmes, même à l’extérieur.

Mais combien coûte réellement ce service ?

En réalité, les tarifs d’un abonnement peuvent varier en fonction des opérateurs et des options choisies. Dans tous les cas, ce type de service à la personne ne coûte pas forcément cher. Parfois même, il est possible de retrouver des forfaits mensuels de base à partir de 10 €.

Toutefois, le coût de la téléassistance active tourne autour de 50 à 60 € par mois. Souvent, pour cette fourchette de prix, le service peut par exemple inclure le boîtier émetteur/récepteur, l’accès au plateau d’assistance, le médaillon ou le bracelet d’appel de secours et le détecteur de mouvements déclenchant l’alerte. Mais il est possible que certains éléments soient rajoutés comme le détecteur de fumée, les détecteurs d’ouverture de porte d’entrée et d’ouverture de réfrigérateur ou même l’intervention sur terrain d’un agent dédié. Malgré tout, cette liste n’est pas exhaustive et elle peut être susceptible de changement.

Comme affirmés précédemment, les prix peuvent varier. Dans ce cas, il est particulièrement utile de comparer et faire jouer la concurrence.

Par ailleurs, plusieurs dispositifs d’aides de l’État peuvent financer ce type de prestations dans le cadre des services d’aide à la personne, comme une déduction fiscale égale à 50 % de l’abonnement si l’abonné est bien sûr imposable. Par contre un crédit d’impôt peut être accessible si celui-ci n’est pas imposable. Une partie des frais peut même être prise en charge par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou l’APA. Mais l’idéal serait de bien se renseigner pour profiter de ces subventions.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.