Perte de poids : comment perdre sa culotte de cheval ?

La culotte de cheval peut faire l’objet de votre prise de poids. Elle désigne les graisses sous-cutanées localisées généralement au niveau des cuisses, des hanches et des fesses. Il est tout à fait possible de faire perdre les amas graisseux qui se trouvent dans ces trois zones du corps. Ce phénomène s’appelle aussi stéatomérie, étant ainsi un processus de stockage des graisses au niveau des bas du corps. Tour d’horizon de ce qu’il faut faire pour éliminer la culotte de cheval.

Faire des sports spécifiques au bas du corps

Tout projet de perte de poids requiert la mise en pratique des activités sportives. Pour éliminer les graisses du bas du corps, il faut ainsi privilégier les sports qui ciblent les membres inférieurs. Vous avez à votre portée la corde à sauter, un programme sportif perte de poids très classique et facile à pratiquer.

La corde à sauter fait travailler la grande majorité des membres du corps, plus particulièrement le mollet, les chevilles, les fesses et les hanches. La perte de la culotte de cheval est ainsi tout à fait possible avec cet exercice. Hormis la corde à sauter, il y a aussi la chaise, une discipline sportive qui consiste à faire la même position qu’une chaise.

Il suffit que vous vous asseyiez sur une chaise, la coller contre le mur et une fois que vous avez la position qu’il vous faut, vous pouvez faire écarter la chaise par l’une de vos mains. Avec la posture de la chaise, il est bénéfique d’étendre les deux mains vers l’avant. Vous avez à maintenir cette position pendant une minute, et 10 répétitions peuvent suffire à éliminer la culotte de cheval.

Suivre la méthode morphonutrition

Le programme de perte de la culotte de cheval, en tant que programme d’amincissement ciblé, le régime qui convient le plus est celui qu’on appelle morphonutrition. Celle-ci désigne une approche alimentaire qui consiste à manger des nourritures destinées à faire perdre les graisses des zones du corps en particulier.

Le principe de la morphonutrition repose sur l’adoption d’une alimentation vouée à cibler généralement, soit les parties hautes du corps, soit les parties basses. En principe, les parties hautes dotées des graisses désignent le profil de silhouette dits androïde, tandis que les parties basses s’apparentent au profil de silhouette appelé gynoïde.

Pour travailler sur le profil gynoïde, vous avez besoin de réduire à tout prix votre consommation du sel. En parallèle, vous vous devez de faire le plein de fenouil (de préférence la crise marine), de vigne rouge et de fenugrec.

Encore dans le cadre d’un programme alimentaire pour cibler la culotte de cheval, il est idéal que vous mangiez beaucoup d’aliments à index glycémique très bas. À part tout cela, la boisson régulière du thé vert est très recommandée.

Adopter la médecine esthétique

La médecine esthétique aussi peut-être une meilleure solution à votre culotte de cheval. Cette méthode très révolutionnaire regroupe toutes pratiques qui consistent à redessiner la silhouette de manière directe. Par exemple, vous pouvez opter pour la cryolipolyse ou lipocriolyse.

Celle-ci désigne une méthode d’élimination des graisses effectuée à l’aide de l’utilisation d’un appareil dans lequel il faut mettre le corps, plus précisément les parties basses du corps. L’idée est de veiller à ce que l’intérieur de l’appareil soit à une température qui oscille entre 5°C et – 5°C. Cette technique s’appelle aussi traitement par le froid.

À part la cryolipolyse, il y a aussi la dermopigmentation, une pratique qui consiste à éliminer les cellules graisses par le biais de l’utilisation des micro-aiguilles à insérer dans la partie profonde de la peau. Chaque injection de micro-aiguille élimine une petite couche de graisse. Le spécialiste de la dermopigmentation ne cesse d’injecter les dermes ou micro-aiguilles jusqu’à ce que votre culotte de cheval soit totalement enlevée.

À retenir :

Si vous optez pour la médecine esthétique, il existe une technique que vous pouvez appliquer vous-même, c’est-à-dire sans que vous ayez recours à un spécialiste en médecine esthétique. C’est le fait de vous faire un massage à l’aide de la plante hamamélis.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.