Véhicules électriques et hybrides : une évolution des normes de sécurité

véhicules électriques et hybrides

Les véhicules électriques et hybrides sont évidemment beaucoup moins polluants que les véhicules à essence. Cependant, ces véhicules ne sont pas pour autant moins polluants. Effectivement, tout comme les véhicules à essence ils peuvent représenter des dangers. C’est pour cela qu’ils sont soumis à des normes de sécurité comme tous les autres types de véhicules.

Découvrez ici, qu’elles sont les nouvelles normes en matière de sécurité pour les véhicules propres.

Véhicules électriques et hybrides : la protection contre les contacts

Tout d’abord, tout comme les autres types de véhicules, les véhicules électriques sont des véhicules lourds. Un choc avec ces voitures peut donc avoir de grave conséquences. C’est pour cela les normes de sécurité évoluent afin que les utilisateurs de ce type de véhicule soient en sécurité. En effet, les nouvelles normes prévoient une amélioration de la protection contre les contacts.

Dans un premier temps, une protection contre les contacts directs. En effet, on assiste à une redéfinition du niveau de tension afin de protéger davantage les utilisateurs. De plus, afin de protéger les utilisateurs des chocs électriques directs, il faut maintenant que ces véhicules soit à un certain niveau de protection définit par l’indice de protection en fonction de l’emplacement dans lequel. Par ailleurs, il est maintenant obligatoire que les éléments de tension B soit identifiables rapidement.

De plus, il y également une amélioration de la protection contre les contacts indirects. Effectivement, toutes les parties conductrices se doivent d’être reliées à la masse de la voiture. Quant aux câbles de hautes tensions ceux-ci doivent être isolés de cette masse.

La résistance

Afin que les utilisateurs de véhicules électriques soient en sécurité, il faut donc que le véhicules dans lequel il se trouve soit résistant. Pour cela, il faut s’assurer que la voiture soit impossible à déplacer si elle n’est pas en marche. Il faut aussi vérifier qu’il faut effectuer deux actions simultanément pour le démarrer.

Il faut également s’assurer de la résistance de la batterie. En effet, il faut donc s’assurer qu’elle résiste bien aux différents changements de tensions électriques.

Si le véhicule est soumis à un accident vous devez ensuite vérifier plusieurs éléments. En effet, il faut s’assurer que les câbles hautes tensions soient inférieurs au seuil de tension A une minute après le choc. Il faut aussi s’assurer que les éléments haute tension sont restés protégés.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.